Les communales auront lieu aux dates prévues

Les élections communales auront lieu aux dates prévues, a déclar,é jeudi, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdallah, lors d’un point de presse à Rabat, à l’issue du Conseil de gouvernement. M. Benabdellah a indiqué que ce Conseil, réuni sous la présidence du Premier ministre, M. Driss Jettou, a examiné une série de textes et de projets de lois relatifs au cadre juridique des élections, afin d’assurer le déroulement du prochain scrutin communal dans les meilleures conditions.
Le Conseil de gouvernement a ainsi adopté un projet de loi modifiant la loi organique relative à la Chambre des Représentants et un projet de loi modifiant et complétant le code électoral, ainsi qu’un projet d’amendement de certaines dispositions des articles 137 et 165 du Code de statut personnel portant sur l’âge de majorité légale, a affirmé le ministre, ajoutant qu’il a été décidé également de procéder à une « révision exceptionnelle et minutieuse » des listes électorales.
A ce propos, le ministre a fait état de l’unanimité, au sein du gouvernement, sur la nécessité d’une telle révision exceptionnelle, ainsi que sur la mobilisation des jeunes en faveur de la participation aux élections. Il a été convenu, par ailleurs, d’autoriser, conformément aux dispositions de la Constitution, les candidatures des « sans appartenance politique » aux prochaines élections selon des « conditions empreintes de souplesse », a indiqué M. Benabdellah.
Il a expliqué que deux modes de scrutin différents ont été retenus, selon la densité démographique des communes: le scrutin de liste à la proportionnelle au plus fort reste s’appliquera aux communes dont la population dépasse les 25 mille habitants, et le scrutin uninominal à la majorité relative à celles dont la population se situe en deçà de cette barre.
Aussi, le scrutin de liste sera retenu pour 159 communes, dont 126 municipalités, a-t-il dit, relevant que le bulletin unique et l’utilisation des symboles pour l’identification des formations politiques seront également maintenus. Il a été également convenu de garder le découpage actuel, quitte à y apporter, le cas échéant, des rectifications au niveau de certaines communes, dans le cadre d’un large dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *