Les députés RNI menacent

Les députés RNI sont en colère contre le président Ahmed Osman. Les mécontents disent ne pas se reconnaître dans certains ministres retenus. Autre motif de contestation : quatre ministres sur les six que compte le parti sont issus tous de la région de l’Oriental et d’Oujda en particulier, ville natale de Osman : Mustapha Mansouri ( Nador), Mohamed Aoujar (Oujda), Najima Taï Taï (Oujda) et Taïeb Ghafes (Jerada). Les mécontents, qui ont dénoncé lors d’une réunion au Parlement vendredi 8 novembre la mainmise de cette région sur les fauteuils ministériels au détriment des autres parties du Royaume, menacent de passer à l’opposition et de ne pas soutenir l’action du gouvernement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *