Les détenus de la Salafiya revendiquent leur droit aux visites conjugales à Tiflet.

Les détenus de la Salafiya Jihadiya se plaignent des conditions de leur détention dans la prison locale de Tiflet. Dans un communiqué parvenu à l’Association Annasir de soutien des détenus islamistes, les détenus dénoncent ce qu’ils qualifient «de torture et de mauvais traitement» dont ils affirment faire l’objet dans cette prison. Les détenus de la Salafiya indiquent, selon la même source, que leur transfert de la prison de Kénitra à la prison de Tiflet «constitue en réalité une vengeance collective, après la tentative d’évasion mise en échec». Le communiqué souligne, aussi, que les détenus islamistes dans la prison de Tiflet ont été privés de leur droit aux visites conjugales (Al Khouloua Acharîya), affirmant que le «traitement inhumain» dont ils font toujours l’objet constitue «une violation flagrante des conventions internationales des droits de l’Homme».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *