Les entreprises s’autofinancent

Selon une étude réalisée par la Direction de la Politique Economique Générale (DPEG) sur les modes de financements des Entreprises Industrielles Marocaines (EIM), le financement des investissements des EIM se fait à 63 % par autofinancement, 21 % par crédits bancaires et 7 % via les crédits fournisseurs. Le recours à l’emprunt obligataire ne correspond qu’à 1% . Le recours limité aux Crédits bancaires à moyen terme est lié à un choix des entrepreneurs, qui peut être justifié par la cherté du Crédit Moyen Terme (CMT) ; la substitution du CMT par les découverts bancaires ; les modes de gestion appliqués par certaines entreprises ou alors la faible anticipation de l’avenir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *