Les Espagnols accusent Abbas El Fassi…

Suite aux informations publiées par la presse marocaine sur l’annulation, par le gouvernement espagnol, du départ du contingent de la main d’oeuvre marocaine temporaire pour les champs agricoles en Espagne, l’exécutif de Madrid a démenti cette version.
Selon les responsables du ministère espagnol de l’emploi, c’est son homologue marocain qui a bloqué les démarches.
Le Conseiller de l’emploi à l’ambassade d’Espagne à Rabat, Alvaro Gil Delgado, affirme avoir remis au ministère marocain de l’emploi, le 3 décembre 2001, plusieurs demandes d’entreprises espagnoles cherchant à employer des ouvriers temporaires en Espagne. Ce responsable espagnol assure que c’est Abbas El Fassi, (ex-ministre de l’emploi) qui devait ordonner une présélection de travailleurs. Mais, Delgado affirme qu’il a continué à envoyer plusieurs lettres à Abbas El Fassi qui n’a répondu à aucune de ses correspondances.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *