Les exigences de Driss Jettou

Il semble que les chefs des partis politiques pressentis pour être représentés dans le prochain gouvernement ont remis chacun, la semaine dernière, à la demande de Driss Jettou une liste de 20 ministrables. C’est parmi les candidats proposés par chaque formation que choisira le Premier ministre désigné les composantes de son équipe gouvernementale. Les portefeuilles ministériels seront affectés, eux, en fonction des compétences des heureux élus selon le principe de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Driss Jettou, tenu à une obligation de résultat dans la conduite des affaires du pays, se veut très exigeant dans le choix de ses collaborateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *