Les factures d’électricité baisseront de 7 à 17% au profit de 1,33 million de foyers.

La Chambre des représentants a adopté à l’unanimité, mercredi soir, lors d’une séance plénière, le projet de loi abrogeant le Dahir du 13 décembre 1954 relatif à la tarification de l’électricité. Ce projet de loi, qui a été présenté par le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, s’inscrit dans le cadre des politiques publiques visant à rationaliser la consommation de l’énergie électrique et à en réduire la demande. Il vise notamment à mettre fin au double régime de tarification de l’électricité due à la multiplicité des dispositions contenues dans ledit Dahir et qui ne répondent plus aux besoins de la situation actuelle dans le secteur. Avec les nouvelles dispositions de ce projet, la tarification sera unifiée et les clients payeront juste ce qu’ils auront consommé, ce qui fera que les factures baisseront de 7 à 17 % au profit de près de 1,33 million de foyers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *