Les intermédiaires boursiers contre le nouvel horaire

Les intérimaires en Bourse, par la voix de leur Association professionnelle des Sociétés de Bourse (APSB), s’élèvent contre les nouveaux horaires de cotation à la Bourse de Casablanca. À l’issue de la réunion tenue au siège de leur association, le mercredi 1er septembre, une lettre officielle a été adressé au directoire de la société gestionnaire de la Bourse de Casablanca (SBVC). Les professionnels déplorent le manque de concertation et le non-respect des usages habituels.
Ils estiment qu’ils sont partie prenante du choix des tranches de cotation. Le fait qu’ils soient informés des nouveaux horaires par simple lettre n’est pas de leur goût. À compter du lundi 6 septembre prochain, les tranches horaires ouvertes à la négociation s’étaleront jusqu’à 16 h au lieu de 13 actuellement. Les professionnels sont unanimes pour ne pas respecter les nouvelles tranches horaires, en tout cas pas dès le 6 septembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *