Les jours de Amaoui ne sont pas en danger

L’état de santé de Noubir Amaoui, patron de la CDT, ne suscite plus d’inquiétude. Le leader syndical a été opéré, hier matin au CHU Ibn Rochd à Casablanca. Opération durant laquelle le professeur Moutawakkil a dû recourir à deux branches pour soigner la fracture dont souffrait Amaoui à l’épaule.
Selon Alami Lahouir, président du groupe confédéral à la deuxième Chambre du Parlement qui lui avait rendu visite en début d’après-midi, l’opération a été couronnée de succès et Amaoui se trouvait en bloc de réanimation. Le patient aura besoin de plusieurs semaines de convalescence pour se rétablir, selon le diagnostic des médecins.
Noubir Amaoui avait été victime, jeudi 23 juin, d’un accident de la circulation à Ouled Ayoub près de la commune Nkhila relevant du pachalik de Tlat Oulad. Sur cette route secondaire de la région de Settat, sa voiture s’était renversée. Amaoui s’en est sorti avec une grave fracture à l’épaule. Il a reçu les premiers soins à Khouribga avant d’être transféré au CHU Ibn Rochd à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *