Les maux d’estomac de Bouteflika

Le président Abdelaziz Bouteflika a été opéré pour "un  ulcère hémorragique au niveau de l’estomac", à l’hôpital militaire du  Val-de-Grâce (Paris), selon un bulletin de santé, rendu public lundi à Alger par la présidence algérienne et signé du professeur Messaoud Zitouni, ancien  ministre de la Santé, ancien responsable du département chirurgie générale à  l’hôpital militaire de Ain Naaja.
"Cet acte chirurgical a été réalisé dans d’excellentes conditions  médicales tout comme la phase post-opératoire qui s’est déroulée de manière  tout à fait satisfaisante", ajoute-t-on de même source.
"Le suivi médical du chef d’Etat a, depuis lors, confirmé que son état de  santé ne présente aucun motif d’inquiétude", poursuit-on de même source, en soulignant que les médecins ont prescrit "une convalescence stricte et  rigoureuse pour conforter la thérapeutique appliquée" au président Bouteflika.
En se présentant le 26 novembre dernier à l’hôpital militaire de Ain Naaja, le président Bouteflika, précise-t-on de même source, souffrait d’"un  syndrome hémorragique dû à des troubles gastriques". Après examen et les  premiers soins prodigués, ajoute le bulletin, "établis à Paris", les médecins  ont recommandé son déplacement à l’étranger pour des examens plus approfondis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *