Les MRE saluent le projet de conseil

Les MRE saluent le projet de conseil

Satisfaction chez les Marocains d’ailleurs, après l’annonce faite, dimanche dernier, par SM le Roi de la mise en place, en 2007, du Conseil supérieur de la communauté marocaine à l’étranger. Les réactions exprimées aux Etats-Unis au lendemain du discours royal sont « très enthousiastes ». Ces réactions, recueillies par la MAP à Orlando, traduisent, plus globalement, la volonté des Marocains du monde de participer à la gestion de la chose publique nationale. L’initiative royale vient ainsi donner un contenu à cette volonté. «Attaché que Nous sommes à ce que Nos citoyens résidant à l’étranger aient l’occasion de contribuer à la vie politique, économique et culturelle, Nous avons jugé bon de commencer par mettre en place, au cours de l’année prochaine, le Conseil supérieur de la communauté marocaine à l’étranger», a annoncé SM le Roi, lors de son discours à la nation, prononcé à l’occasion du 7ème anniversaire de son accession au Trône. La mise en place dudit Conseil sera ainsi une étape préliminaire à l’octroi du droit au vote à nos ressortissants. Un droit que nos MRE ne pourront pas exercer lors des législatives de 2007, compte tenu de la complexité de la prochaine opération électorale. Intervenant sur la question, le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, avait mis ce report sur le compte de «difficultés techniques». Ce sera, d’ailleurs, l’une des tâches qui seront dévolues au Conseil annoncé, à savoir l’élaboration d’une plate-forme de réflexions sur les moyens de garantir, au-delà de 2007, le droit de vote aux membres de la communauté marocaine à l’étranger. Le Conseil devra « approfondir la réflexion sur les moyens les plus efficients pour mettre en œuvre notre décision en la matière», a exhorté SM le Roi, en faisant référence à un précédent appel pour l’implication de nos ressortissants dans les élections de 2007. Vu les contraintes du calendrier électoral, cette décision a été reportée aux élections post-2007. Ce n’est, donc, que partie remise. En attendant, nos MRE sont appelés à s’organiser dans la perspective de la création du Conseil. En plus du volet politique, le Conseil, conformément au discours royal, devra « contribuer à la vie économique et culturelle nationale». Ayant l’une des communautés les plus fortes à l’étranger, le Royaume témoigne, depuis l’accession de SM le Roi au Trône, d’une sensibilité extrême à ses ressortissants. Au-delà des enjeux économiques que présente cette communauté, elle a un rôle primordial à jouer dans la vie politique du pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *