Les myasthéniques appellent à la constitution d’un stock de médicaments de sécurité.

Les myasthéniques, confrontés à un manque répété de médicaments dans les pharmacies, ont appelé à la constitution d’un stock de sécurité pour les mettre à l’abri d’une pénurie comme ce fut le cas en 2005 et 2010. L’Association des Amis des Myasthéniques du Maroc (AAMM), dont le siège est à Kénitra, reçoit plusieurs lettres de malades de toutes les régions du Maroc affolés par cette menace qui signifie pour eux la paralysie et la mort. «Nos adhérents en crise nous interpellent régulièrement et nous envoient des requêtes, des plaintes par écrit ou par phone. Nous ne trouvons pas assez de flacons à leur donner. Les patients qui ont plus de chance sont tributaires des envois, faits au compte gouttes, par les membres de leurs familles installés en Europe», indique à la MAP le Dr. Idrissi My Ahmed, président de l’Association.  En cas de pénurie grave, l’Association sollicite ses contacts extérieurs pour l’envoi de petits paquets de médicaments qu’elle distribue à ses adhérents. En 2005, la disparition brusque du mestinon des pharmacies aurait été fatale à plusieurs malades sans le secours d’une association bénévole pakistanaise qui avait envoyé à l’AAMM un don de médicaments Amygra, fabriqué au Pakistan. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *