Les Ombudsmans de la Méditerranée à Madrid

L’Association des Ombudsmans de la Méditerranée (AOM) a entamé les travaux de sa quatrième rencontre, lundi à Madrid, en présence d’Ombudsmans, médiateurs et institutions de défense des droits de l’Homme des pays du bassin méditerranéen. La séance inaugurale de cette rencontre, organisée sous le thème «L’immigration et les droits de l’Homme , quel défi pour les Ombudsmans?», a été marquée par la présence de wali Al Madhalim et président de l’AOM, Moulay M’hamed Iraki, du défenseur du peuple d’Espagne et vice-président de l’AOM, Enrique Mugica, du médiateur de la république française et secrétaire général de l’AOM, Jean-Paul Delevoye, et du président du Congrès des députés espagnols, José Bono. Organisée à l’initiative conjointe de Diwan Al Madhalim du Maroc, du défenseur du peuple d’Espagne et du médiateur de la république française, cette réunion est marquée par la participation également des représentants d’institutions nationales œuvrant pour la défense des droits des citoyens, la promotion de la démocratie et la consolidation des droits de l’Homme dans la région méditerranéenne.
Les participants à cette rencontre s’attèleront, deux jours durant, à débattre et analyser, dans le cadre de trois tables rondes, «le rôle des Ombudsmans dans le respect des droits fondamentaux», «l’immigration et les enjeux de l’intégration» et enfin «la protection sociale des migrants et des groupes vulnérables». La réunion sera également l’occasion de «mettre en lumière les diverses conceptions et expériences des différents pays membres de l’AOM» sur la question de l’immigration et des droits de l’Homme. Par ailleurs, et parallèlement à cette rencontre, se tiendra l’assemblée générale de l’Association des Ombudsmans de la Méditerranée (AOM), durant laquelle les membres traiteront des aspects statutaires et organiques. Présidée par wali Al Madhalim, Moulay M’hamed Iraki, l’Association des ombudsmans méditerranéens a été créée en 2008 à Marseille.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *