Les ondes des pylônes de téléphones mobiles sont très faibles

«L’opération destinée à mesurer les ondes électromagnétiques émanant de 400 pylônes de téléphones mobiles a démontré que ces émissions sont très faibles par rapport au niveau fixé par la commission internationale de protection des radiations ionisantes», a souligné mercredi le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, Rachid Talbi El Alami. En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur les problèmes provenant des appareils de réception appartenant aux opérateurs des télécommunications, le ministre a affirmé que le gouvernement suit l’évolution de cette question sur la scène internationale et prend les mesures nécessaires chaque fois que des recommandations sont adoptées dans ce domaine sur le plan international. M. Talbi El Alami a en outre souligné que le gouvernement est prêt à intervenir s’il s’avère que les radiations émanant d’un pylône nuisent à la santé des citoyens. Il a d’autre part rappelé que l’installation des pylônes de téléphones mobiles ne peut avoir lieu sans autorisation préalable de la collectivité locale et dans le cadre d’un accord entre l’opérateur télécoms et le propriétaire de la maison ou de l’immeuble où est installé le pylône, moyennant contrepartie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *