Les partis adhèrent à l' »Appel citoyen »

L’Appel citoyen constitue "un pas important sur la voie de la préservation et de la protection des acquis du Royaume en matière de libertés contre les risques de dérapage", ont estimé des dirigeants de  plusieurs partis politiques nationaux.
Dans des déclarations à la MAP, ces dirigeants ont salué le contenu de cet appel, adressé à l’opinion publique nationale par un ensemble d’acteurs  politiques, des droits de l’Homme, d’universitaires et des sensibilités  exerçant dans les domaines de l’information, de l’art et de la vie associative  ainsi que par des cadres administratifs.
 M. Saâd Eddine Othmani, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), a souligné, à ce propos, que cet appel "constitue un pas important pour défendre l’intérêt général et les constantes de l’édifice démocratique dans le Royaume". Le PJD "a mis en place tout un programme qui vise à appuyer ce genre  d’initiatives notamment en ce qui concerne la défense de la cause du Sahara  marocain et ce à travers la coordination avec toutes les sensibilités  politiques nationales".
 "Nous ne pouvons qu’applaudir toute initiative qui dénonce les manœuvres  portant atteinte aux valeurs sacrées de la nation", a pour sa part affirmé le secrétaire général du Mouvement Populaire et membre du conseil de la présidence  de l’Union des mouvements populaires, M. Mohand Laenser.
 "Notre position qui consiste à nous élever contre tout ce qui est hostile à la volonté des Marocains et à leur unanimité autour de la cause nationale" est connue bien avant le lancement de cet appel, a-t-il ajouté.
Pour Thami Khyari, secrétaire général du Front des forces démocratiques (FFD), l’Appel citoyen est "une initiative qui reflète les positions des forces démocratiques dans le Royaume". Le lancement de cet appel "vient à point nommé pour épargner au pays les dérapages qui portent préjudice aux valeurs fondamentales du Maroc, et dont les auteurs ne sont pas bien au fait de l’étape délicate que traverse le pays", a dit M. Khyari.
Le Royaume "n’a de cesse d’oeuvrer à tourner la page négative du passé et de consolider une démocratie qui prend en compte les droits et les devoirs des citoyens".
Il a émis le souhait que toutes les composantes de la société civile  adhèrent à cet appel "en vue de parachever l’oeuvre et les missions dévolues  aux forces politiques pour placer l’intérêt de la nation au-dessus de toute autre considération d’une part et consolider les fondements de la stabilité et de la démocratie dans le Royaume de l’autre".
M. Aissa Ouerdighi, secrétaire général du Parti socialiste et démocratique (PSD), a indiqué que son parti salue et appuie cette initiative et appelle tous ses militants à y adhérer.Il a appelé également à "la mobilisation générale pour consacrer les choix démocratiques et de modernité qui unissent tous les acteurs de la scène marocaine, Roi, gouvernement et peuple pour faire face avec fermeté et vigilance à tous ceux qui se proposent d’attenter à nos constantes, à notre identité et à nos acquis dans tous les domaines".
"L’appel procède d’une volonté nationale de défendre les acquis démocratiques et sociaux du Maroc, de préserver les réalisations accomplies dans le domaine des libertés élémentaires et de faire face aux forces hostiles à cette évolution démocratique que connaît le Maroc", a ajouté M. Ouerdighi.
Pour M. Saâd Alami, membre du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, l’Appel citoyen est une initiative animée par une sincère volonté de faire réussir la transition démocratique que vit le Maroc, en mettant en garde contre tout dérapage qui pourrait menacer les acquis du Royaume en matière de libertés.
Cet appel est "un mécanisme visant à réitérer que la liberté est avant tout  une responsabilité", a dit M. Alami, ajoutant qu’"il incombe à l’élite politique nationale d’être à la hauteur de cette mission dans cette étape que traverse le Royaume marquée par de profondes mutations dans tous les domaines".
Toutes les élites politiques, économiques et culturelles doivent s’investir en vue de répondre au contenu de cet appel, de soutenir ce genre d’initiatives et de préserver les acquis de la nation qui visent à consolider l’Etat de droit, a souligné M. Alami.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *