Les partis ont un mois pour présenter leurs propositions sur la loi électorale.

Le ministre délégué chargé de la Modernisation des secteurs publics, Mohamed Saâd Alami, a affirmé, jeudi à Rabat, que le gouvernement se penche sur la préparation d’un décret permettant aux administrations publiques et aux collectivités locales de recruter directement les titulaires d’un diplôme supérieur sans concours. Il a expliqué qu’au regard du nombre de décrets et des lois qui ne sont pas encore entrés en vigueur, le gouvernement a jugé judicieux de faire de 2011 une étape transitoire afin que «le recrutement soit mené de manière continue», parallèlement aux efforts visant à consacrer des postes budgétaires suffisants aux lauréats des universités et aux titulaires de diplômes supérieurs. Au cours des trois dernières années, le gouvernement a dédié quelque 1.100 postes à cette catégorie, a-t-il dit, soulignant que pour cette année, le gouvernement a décidé de doubler ce quota et à créer de nouvelles opportunités à travers les établissements publics et le secteur privé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *