Les pays arabes donnent une nouvelle chance aux États-Unis

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, a annoncé, samedi au Caire, que le Comité du suivi de l’initiative arabe de paix arabe a décidé de «donner une nouvelle chance» aux Etats-Unis pour faciliter des négociations informelles entre Palestiniens et Israéliens.«Le Comité, qui a discuté samedi des garanties et des nouvelles propositions présentées par l’administration américaine, a décidé de donner une nouvelle chance à Washington pour inviter les deux parties (Palestinienne et Israélienne) à des négociations informelles sous ses auspices», a-t-il déclaré à la MAP à l’issue de cette réunion ministérielle, tenue à la demande de la Palestine.  Il a ajouté que les pays arabes ont exprimé le «soutien total» à la Palestine dans ses négociations informelles avec les Israéliens, déplorant le fait qu’Israël n’ait pas répondu favorablement aux résultats de la récente réunion du Comité du suivi de l’initiative arabe de paix. Le ministre a souligné que le Comité a également réaffirmé l’attachement à sa décision de mars dernier visant à accorder un délai de quatre mois aux Palestiniens et aux Israéliens en vue d’entreprendre des négociations indirectes, tout en insistant sur l’impératif pour Israël de renoncer aux mesures provocatrices concernant notamment la colonisation, les tentatives de judaïsation d’Al Qods Est et l’expulsion, ainsi que tout acte contraire à la légalité internationale.Il a rappelé, dans ce sens, la position marocaine rejetant ces pratiques israéliennes et s’attachant au statut d’Al Qods comme capitale de l’Etat palestinien. M. Fassi Fihri a fait savoir que le Comité se réunira, si nécessaire, pour évaluer le respect de la partie israélienne des conditions sur la base desquelles les Palestiniens ont accepté de reprendre les négociations avec les Israéliens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *