Les populations des frontières souhaitent se retrouver

Les populations des frontières entre l’Algérie et le Maroc souhaitent se retrouver dans la fraternité et la solidarité comme avant, rapporte lundi le quotidien algérien Le Soir d’Algérie. Dans son billet «Pause-café» publié à la Une et intitulé: «l’été prochain à Fès», le journal note que les gouvernants algériens, «dont beaucoup son issus de cette région», savent mieux que quiconque ce qu’attendent les populations des frontières, à savoir «se retrouver dans la fraternité et la solidarité comme avant». «Nous attendons un geste de notre pays», ont affirmé des citoyens interrogés par le journal, qui signale que si le président Abdelaziz Bouteflika a semé l’espoir dans une interview à l’agence de presse Reuters relative à la possibilité de rouvrir les frontières avec le Maroc, ces citoyens attendent aujourd’hui, «un geste aussi clair que celui des Marocains», souligne le journal. Le président du Congrès mondial amazigh (CMA), Belkacem Lounès, a pour sa part plaidé en faveur de la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc en vue de la libre circulation des personnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *