Les prisons seront désormais approvisionnées en viandes de volailles préparées dans des abattoirs agréés.

Désormais, suite à une décision du ministère de la Justice, les établissements pénitentiaires seront approvisionnés en viandes de volailles préparées dans des abattoirs industriels agréés, régulièrement surveillés et inspectés par les services vétérinaires. C’est ce qu’a affirmé, mercredi 9 mars, dans un communiqué, la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (Fisa). Selon la Fisa, qui a indiqué avoir accueilli avec satisfaction cette décision du département de Mohamed Naciri, le ministère de la Justice a «prévu dans le cahier des charges relatif à l’approvisionnement des établissements pénitentiaires une clause spécifiant que les viandes de volailles doivent provenir exclusivement d’abattoirs industriels avicoles agréés». La Fisa a appelé, par ailleurs, les responsables de la restauration collective au respect des termes de ladite note de service 5300 bis du 29 novembre 1985 conjointement signée par le ministre de l’Intérieur et le ministre de l’Agriculture pour assurer la traçabilité et la qualité hygiénique et sanitaire des viandes de volailles achetées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *