Les rendements obligataires : faible attrait

La tendance baissière des taux de rendement obligataires s’est confirmée tout au long du semestre, justifiant ainsi les résultats des adjudications reflétant clairement l’intérêt que portent les investisseurs au marché des Bons du Trésor, par leurs offres massives.
Au cours du mois d’avril, le Trésor a levé des fonds principalement sur les moyen et long termes. D’ailleurs, le taux de satisfaction enregistré sur ce compartiment a été de 21.71%.
En mai, la liquidité s’est accentuée encore plus dans le système; c’est le fruit de plusieurs facteurs tels que l’importance des tombées, la faible levée et le faible retrait à travers les reprises de liquidité hebdomadaire.
Le Trésor a levé 5 milliards de DH, dépassant légèrement ses besoins annoncés (4.5Mrd) et a retenu 4.6Mrd sur les maturités longues (92.2% du montant total levé), à savoir les 5, 10 et 15 ans avec des niveaux de taux très attractifs. Enfin, en juin, la sur liquidité est toujours d’actualité ; les levées s’élèvent à 4.75 Mrd soit 95% des besoins annoncés du mois.
En ce qui concerne les besoins, ils restent concentrés sur le long terme ; tendance qui peut être expliquée par la non-retenue de la candidature du Maroc pour le mondial 2010, qui a engendré un retour de confiance des investisseurs concernant l’évolution des taux ; la ré-allocation de la demande des investisseurs vers les maturités qui ont le moins profité du mouvement baissier depuis le début de l’année ; le rebond du montant soumissionné qui s’explique par l’excédent de liquidité qui persiste sur le marché monétaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *