Les soucis de Bahia

En ce mois de jeûne et de générosité, Abdellah Chankou a décidé d’offrir à Bahia Amrani, directrice de l’hebdomadaire Le Reporter le tour de table avec ses actionnaires pour le lancement d’un projet de quotidien berbère. Il faut juste entrer en contact avec les intéressés réputés comme vous dites pour être de “grosses fortunes“ du Souss. Le journal est virtuellement ficelé. Tout est en place. Reste en effet le casse-tête de l’équipe. Où dénicher les journalistes ? Il faut faire comme les autres : débaucher les meilleures plumes de la place en leur offrant de gros salaires. C’est simple comme bonjour. Bahia accepte ce quotidien “important“ en guise de cadeau, l’argent coule à flots.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *