Les « takfiristes » avaient l’intention d’assassiner le 1er ministre en 1995

Les « takfiristes » de La Salafiya Jihadia, impliqués dans l’affaire du meurtre du Marocain de confession juive, Albert Rebibo, avaient l’intention, en 1995, d’assassiner le Premier ministre marocain, Abdellatif Filali. C’est ce qu’a déclaré l’un des policiers impliqués dans cette affaire, à savoir Hamid Radi, né en 1970 et père de deux enfants. Ce dernier, selon l’acte d’accusation avait l’intention de mettre la main sur des revolvers gardés au dépôt de la caserne des éléments de la Campagne d’intervention mobile (CMI). Seulement, il n’a pas pu y arriver après les attentats terroristes du 16 mai.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *