L’escroc de Nador se volatilise

La PJ de la ville de Nador recherche activement un agent immobilier impliqué dans plusieurs affaires d’escroquerie. Tout commence après une vérification de routine dans le service de l’Enregistrement et du Timbre. On s’aperçoit que plusieurs contrats ne sont pas enregistrés. L’administration contacte alors les propriétaires qui se présentent munis de faux reçus que l’escroc leur fournissait. Malin, Il faisait croire à ses victimes qu’il prenait en charge les formalités d’enregistrement de leurs contrats. À ce jour, on recense 12 cas du genre. L’escroc, lui, est toujours en fuite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *