L’examen du dossier d’Ahmed Boukhari reporté au 25 novembre

La Cour d’appel de Casablanca a décidé jeudi de reporter au 25 novembre prochain, l’examen du dossier du dénommé Ahmed Boukhari pour permettre la comparution de la partie civile. Cette décision est intervenue en réponse à une requête de la défense d’Ahmed Boukhari, qui a été condamné, le 12 décembre 2001, par le tribunal de première instance de Casablanca-Anfa à trois mois de prison ferme assortis d’une amende de 20.000 DH et au paiement d’une somme de 100.000 DH au profit des plaignants en tant que compensation pour le délit de diffamation à l’encontre de Mohamed Achaâchi (décédé), Abdelkader Sakka et Mohamed Mesnaoui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *