L’expérience marocaine présentée à Bogota et à Lima

Les expériences marocaine et colombienne en matière des droits de l’Homme ont été au centre d’un entretien, lundi à Bogota, entre Carlos Horacio Franco Echavarria, directeur du Programme présidentiel pour les droits de l’Homme et le Droit international humanitaire, et Ahmed Herzenni, président du Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), en visite en Colombie. L’entretien, qui s’est déroulé en présence de Mustapha Iznasni et Mohamed Soual, membres du CCDH, et de l’ambassadeur du Royaume en Colombie, Noureddine Khalifa, a porté sur les initiatives, les actions et les programmes mis en œuvre par les institutions des deux pays en matière de protection et de promotion des droits de l’Homme, les échanges et les expériences respectives en matière de réparation, de réconciliation et de renforcement du processus démocratique et de l’Etat de droit. A cette occasion, M. Herzenni a donné un aperçu sur l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle, mettant en exergue le travail accompli par l’IER et le suivi assuré par le CCDH concernant l’établissement de la vérité sur les violations passées des droits de l’Homme, l’indemnisation des victimes et les autres modalités de réparation individuelles et collectives ainsi que les réformes juridiques, institutionnelles et éducatives engagées dans le Royaume, apprend-on auprès de la délégation marocaine. Le Maroc affirme, à cette occasion, partager la préoccupation de la Colombie concernant le renforcement de la démocratie et suivre de près les efforts déployés dans ce pays en vue de consolider la paix civile, soulignant l’importance de maintenir un dialogue permanent entre les institutions des deux pays. A cet égard, M. Herzenni a proposé la création d’un mécanisme de concertation et d’échange d’expériences (…). De son côté, M. Echevarria s’est félicité des efforts déployés par le Maroc dans la consolidation du processus démocratique, qualifiant de «sages» les politiques impulsées par SM le Roi Mohammed VI dans les domaines des droits de l’Homme, de la démocratie et du développement humain. (…)
Après la Colombie, la délégation marocaine devrait se rendre à Lima au Pérou.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *