Libéralisation du secteur de l’audiovisuel

La Chambre des conseillers, réunie mardi après-midi en séance plénière, a adopté un projet de loi relatif à la suppression du monopole de l’Etat en matière de radiodiffusion et de télévision par 26 voix pour, 5 contre et nulle abstention, ce qui devra permettre à des entreprises la création et l’exploitation de services de communication audiovisuelle.
Les prémices de cette libéralisation se sont clairement manifestées, depuis la décision de S.M. le Roi Mohammed VI, le 31 août dernier, de créer une instance supérieure de communication audiovisuelle.
Le Maroc aura définitivement mis fin au monopole étatique sur l’espace audiovisuel, lorsque tout le dispositif juridique y afférent sera mis en place avec l’adoption du projet de loi par le Parlement et de la loi organisant les entreprises de services de communication audiovisuelle complétée et l’investiture du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *