Libération des étudiants sahraouis

Le Parquet de Rabat a décidé de libérer les sept étudiants sahraouis arrêtés le 27 mai dernier à l’issue de manifestations dans le campus universitaire de la capitale. Ces étudiants sont soupçonnés d’avoir scandé des slogans contre l’intégrité territoriale et en faveur du séparatisme.
Toutefois, lors de l’enquête menée avec eux, "ces sept étudiants ont nié tout lien avec ces émeutes et ont même condamné toute atteinte à l’intégrité territoriale du pays", assure une source du ministère de la Justice. Sachant que ces étudiants sont en pleine période des examens, le Parquet a donc décidé de leur accorder le bénéfice du doute en ne retenant aucun grief contre eux, classant ainsi ce dossier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *