Libération sous caution du pilote algérien accusé de complicité terroriste

Lotfi Raissi, le pilote algérien accusé d’avoir entraîné certains pilotes responsables de l’attentat contre le pentagone, le 11 septembre dernier, a été libéré sous caution. Le tribunal, qui n’a pas pu prouver les charges retenues contre Lotfi Raissi, a décidé de le libérer en échange d’une caution de 10.000 livres sterling (14.220 dollars). Son passeport a également été confisqué. Le ressortissant algérien devra comparaître à nouveau, le 28 mars prochain. La libération sous caution de ce pilote est intervenue le jour même où le procureur anglais, chargé de ce dossier, a déclaré que les Etats-unis ne vont pas demander l’extradition de Raissi.
«les Etats-unis ne comptent pas à présent demander l’extradition de M. Raissi», a indiqué James Lewis avant d’ajouter : «on suppose que les charges de terrorisme ne seront pas retenues contre lui». Marié à une française, Lotfi Raissi résidait à Colnbrook, Berkshire (ouest de Londres) au moment de son arrestation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *