Liberté provisoire au profit de Ali Salem Tamek, Ibrahim Dahhane et Ahmed Naciri.

Le juge d’instruction chargé du complément d’enquête par le tribunal de première instance de Casablanca a ordonné, jeudi, la mise en liberté provisoire des mis en cause Ali Salem Tamek, Ibrahim Dahhane et Ahmed Naciri, apprend-on de sources dignes de foi proches des milieux des avocats à Casablanca. La Chambre pénale près la Cour d’appel de Casablanca a décidé, le même jour, la mise en liberté provisoire du détenu Ahmed Mahmoud Haddi, dénommé Al Kinane.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *