L’INDH expliquée par Harrouchi

L’Initiative nationale du développement humain (INDH), annoncée le 18 mai dernier par SM le Roi Mohammed VI, traduit un choix efficient et une approche adéquate pour venir en aide aux personnes handicapées par le biais d’une mise à niveau sociale, a souligné, mercredi à Casablanca, M. Abderrahim Harrouchi, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité.
S’exprimant à l’ouverture d’une rencontre consultative régionale des Etats arabes sur le projet d’une convention internationale globale et intégrée pour la protection et la promotion des droits et de la dignité des personnes handicapées, M. Harrouchi a indiqué que l’application de cette initiative nécessite l’adoption d’une politique globale et intégrée, basée sur une vision politique, sociale, économique, éducative, culturelle et environnementale afin de répondre aux besoins des personnes handicapées.
Il a également fait savoir que le secrétariat d’Etat chargé de la famille, de l’enfance et des personnes handicapées a pris l’initiative de faire  participer des ONG aux différents processus concernant le handicap et réalisé, en collaboration avec l’Union européenne, une étude nationale au Maroc liée à cette question.
Le ministre a rappelé que cette rencontre constitue une occasion d’échanger  les expériences et les expertises et de présenter des propositions à même de les intégrer dans l’avenir dans la convention en cours d’élaboration.
De son côté, M. Jean-Pierre Gonnot, responsable au département des affaires économiques et sociales du secrétariat des Nations Unies, a rappelé que l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé, en juin 2003, d’engager des négociations afin d’élaborer une convention internationale globale et intégrée pour la protection et la promotion des droits et de la dignité des personnes handicapées.
Il a rappelé que parmi le demi-milliard de personnes handicapées vivant dans les pays du Sud, beaucoup vivent en milieu rural, dans la pauvreté et l’exclusion.
Il a, dans ce sens, estimé que cette rencontre vise essentiellement à entamer un dialogue qui devrait permettre la mise en place des relais pour que tous les acteurs concernés prennent conscience de l’enjeu que représente la future convention.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *