L’institut Pasteur n’accepte pas de chèque, mais de l’argent liquide

Aux dernières nouvelles, les victimes de la rage qui habitent dans le quartier Chichane, douar Lahraouiyine, dans la périphérie casablancaise attendent toujours de subir un vaccin anti-rabique. Les responsables de l’Institut Pasteur ont refusé d’accepter le chèque, exigeant l’argent en liquide. Les membres de la famille furent atteints, samedi 9 mars, en raison de leur proximité avec un âne qui a été mordu par un chien enragé

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *