L’institutrice névrosée poursuivie pour tentative d’homicide

L’institutrice, Fatima Âddi, qui a jeté, lundi dernier, dans le vide deux écoliers de la troisième année d’enseignement fondamental, à l’école Ibnou Douraïde, quartier Sidi Othman, à Casablanca a été traduit, hier dans l’après-midi, devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca poursuivie pour tentative d’homicide. L’enfant qui s’en est sorti indemne, à savoir Mohamed Amine Tayeb a repris, avant-hier ses cours, alors que l’autre qui est gravement blessé, à savoir, Najib Mouchid, est toujours hospitalisé à l’hôpital Ibn Rochd.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *