L’intervention du ministre de l’Intérieur devant les journalistes a rompu avec celles qu’organisaient ses prédécesseurs.

L’intervention du ministre de l’Intérieur devant les journalistes lors de la conférence de presse dédiée au démantèlement d’une organisation criminelle transfrontalière de trafic de drogue a rompu avec celles qu’organisaient ses prédécesseurs. La maîtrise du dossier dans ses plus fins détails montrait un ministre ayant suivi et supervisé méticuleusement l’affaire. Normal, estime un observateur, puisqu’il s’agit d’un grand pénaliste ayant fait ses armes dans le domaine judiciaire notamment en tant que procureur général. Ce qui fait la différence entre lui et ses prédécesseurs c’est cette capacité qu’ont généralement les grands représentants du ministère public à présenter les faits pénaux d’une manière à la fois résumée et bien structurée. La première sortie de Taib Cherkaoui montre brillamment l’intérêt d’avoir un ministre de l’Intérieur qui jouit d’un grand savoir-faire juridique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *