L’ISESCO dénonce le prix Nobel de Littérature 2001

L’ISESCO a dénoncé l’attribution du prix Nobel de littérature 2001 à l’écrivain britannique Vidiadhar Surajprasad Naipaul « connu pour ses écrits préjudiciables à l’Islam et aux Musulmans ». Dans un communiqué daté du 29 novembre, l’Organisation islamique pour les sciences et la culture assure que «le monde islamique a été profondément choqué» par ce choix – annoncé le 11 octobre dernier. L’ISESCO a adressé une lettre à l’académie Nobel pour dénoncer des oeuvres qui «s’attaquent avec virulence à l’Islam et aux Musulmans et altèrent profondément les vérités historiques les concernant». Ce choix constitue une «prise de position hostile à l’égard de l’Islam» poursuit l’ISESCO, qui appelle l’académie suédoise à «reconsidérer cette attitude blâmable et à en mesurer l’impact sur les relations qui lient le monde islamique à la Suède en particulier et à l’Occident en général». L’organisation s’en prend en particulier à trois ouvrages «l’Inde, une civilisation meurtrie», «un voyage dans l’univers des croyants» et «au-delà de la foi».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *