L’Italie expulse un Marocain soupçonné de terrorisme

L’Italie a expulsé samedi soir un Marocain et un Tunisien soupçonnés de lien avec l’organisation islamiste Al Qaïda, a indiqué dimanche l’agence Ansa, citant des sources proches de l’enquête. Les deux hommes ont été expulsés sur ordre du ministre de l’Intérieur Roberto Maroni, qui a invoqué la sécurité d’Etat et la prévention du terrorisme, selon la même source. Les deux hommes expulsés sont le Marocain Mohammed Essadek, 39 ans, qui vivait dans la région de Trévise (nord) et le Tunisien Sghaier Miri, 34 ans, habitant dans la région d’Udine (nord-est) où il était considéré comme un leader de la communauté musulmane locale, selon la même source. Selon les enquêteurs, les deux hommes menaient des activités de prosélytisme et Miri avait des contacts «avec des membres de groupes intégristes islamiques actifs en Tunisie et financés par Al Qaïda», selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *