Lmrabet : dix ans d’interdiction d’exercer

Le verdict prononcé, mardi, par le tribunal de première instance de Rabat à l’encontre de Ali Lmrabet lui interdisant d’exercer le métier de journaliste pendant 10 ans, se réfère à l’article 87 du code pénal, a indiqué une source judiciaire. Cet article stipule en effet que "l’interdiction d’exercer une profession, activité ou art, doit être prononcée contre les condamnés pour crime ou délit, lorsque la juridiction constate que l’infraction commise a une relation directe avec l’exercice de la profession", a précisé la même source. Cette interdiction "ne peut excéder dix ans à compter du jour où la peine a été subie, sauf les cas où la loi en dispose autrement". Le tribunal de première instance avait condamné Lmrabet à une amende de 50.000 dirhams, à l’interdiction d’exercer le métier de journaliste pendant 10 ans et à payer un dirham symbolique à la victime Ahmed Kheir lors d’un procès pour diffamation intenté par ce dernier en sa qualité de porte-parole de l’Association des parents des Sahraouis victimes de la répression dans les camps de Tindouf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *