L’OMDH renouvelle son appel pour l’institutionnalisation de l’observation des élections.

L’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH) a appelé de nouveau à l’institutionnalisation de l’observation des élections par les organisations non gouvernementales. Dans un communiqué faisant état de ses propositions sur le projet de loi fixant les conditions et les critères de l’observation indépendante et neutre des élections, adopté par le gouvernement le 2 août, l’OMDH rappelle sa demande répétée dans les rapports sur l’observation des élections législatives et communales depuis 1997, concernant l’institutionnalisation de l’observation du scrutin. L’OMDH souligne la nécessité que l’observation indépendante concerne toutes les échéances dont le référendum et appelle à écarter tous les observateurs occupant de fonctions de nature à influencer sur la neutralité de l’observation, ce qui permettra d’observer l’opération électorale et référendaire dans toute objectivité. Parmi les propositions, l’OMDH cite la possibilité pour la commission de délibérer et de discuter des rapports qui lui sont parvenus concernant les irrégularités ayant entaché la mission des observateurs. La commission devra également s’adresser aux parties dont les observateurs n’ont pas été accrédités avec justification de sa décision, insiste l’Organisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *