L’ONCF modernise sa signalisation ferroviaire

Un protocole financier portant sur un montant de 6,59 millions d’euros a été signé dernièrement à Rabat entre le Maroc et la France. Ce protocole représente le complément du contrat conclu entre l’ONCF et le groupe Alstom et porte sur la fourniture et la mise en place d’un système de signalisation sur les axes Casablanca-Fès, Fès-Oujda et Sidi Laïdi-Marrakech. Ce contrat prévoit aussi l’installation d’équipements de sécurité sur l’ensemble des axes précités, ainsi que la rénovation des installations de signalisation de diverses gares et tronçons, dont celui de Casablanca-Rabat qui sera équipé du Block automatique lumineux (BAL) permettant ainsi d’augmenter sensiblement le trafic dans les meilleures conditions d’exploitation et de sécurité. Le financement de cet accord, assuré par la Réserve des pays émergents (RME), le deuxième du genre dont bénéficie le Maroc, qui a été signé par Fathallah Oualalou, ministre des Finances et de la Privatisation et Frédéric Grasset, ambassadeur de France à Rabat, comprend une partie financée par le prêt du Trésor français, à hauteur de 53%, remboursable sur 25 ans dont 16 de différés d’amortissement au taux de 0,4%, et une partie financée par crédit acheteur, à hauteur de 47%, remboursable sur 10 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *