L’ONU propose un rôle « symbolique » pour l’ex-roi

Les Nations Unies ont proposé aux délégués afghans qui négocient à Bonn une transition politique en Afghanistan, d’accorder un rôle «symbolique» à l’ex-roi d’Afghanistan Zaher shah, en exil à Rome, a indiqué dimanche un de ses responsables. Le projet d’accord soumis aux délégués à la conférence inter-afghane de Bonn «envisage un rôle symbolique pour l’ex-roi dans lequel il présiderait l’ouverture de la Loya Jirga», assemblée traditionnelle afghane chargée à l’issue de la période intérimaire de six mois de nommer un gouvernement de transition pour une durée de deux ans, a déclaré Ahmad Fawzi, porte-parole du représentant spécial de l’ONU pour l’Afghanistan, Lakhdar Bbrahimi. La proposition de l’ONU prévoit également la mise en place d’une «commission indépendante» de 21 membres chargée de convoquer et d’«organiser» cette Loya Jirga à l’issue de cette période de six mois, a précisé Fawzi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *