L’ONU rend hommage aux FAR pour leur soutien aux victimes des violences postélectorales en Côte d’Ivoire.

L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a rendu hommage à l’action du contingent des Forces armées royales (FAR) ayant permis de sauver des milliers de vie et de faire revenir des milliers de déplacés lors des violences postélectorales dans l’ouest ivoirien. «L’ONUCI, grâce au bataillon marocain présent à Duekoué, a pu assurer la protection des églises catholique et protestante, traditionnellement reconnues comme des lieux de refuge des personnes déplacées internes dans ces deux localités lors des cycles de violence et d’affrontements armés qu’a connus cette partie du territoire depuis 2002», a déclaré le chef par intérim de la Division des droits de l’Homme de l’ONUCI, Guillaume Ngefa, lors d’un point de presse jeudi à Abidjan. Il a relevé que cette action des éléments de FAR a permis de «sauver des milliers de vie».  M. Ngefa a également salué les initiatives prises par le bataillon marocain pour faire revenir plus de 6.000 personnes qui s’étaient réfugiées dans la forêt, en plus de l’accueil au sein de son camp militaire de plus de 200 fugitifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *