L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) doit réfléchir aux moyens à même de soutenir la politique agricole du Maroc

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) doit réfléchir aux moyens à même de soutenir la politique agricole du Maroc, a affirmé mercredi le candidat espagnol à la direction de cette organisation onusienne, Miguel Angel Moratinos, mettant en exergue les importantes potentialités dont regorge le Royaume dans le secteur agricole. Dans une déclaration à la première chaîne de télévision nationale Al Oula diffusée dans son journal du soir, M. Moratinos a également mis en exergue le Plan Maroc Vert, lancé par SM le Roi Mohammed VI, soulignant que cette nouvelle politique agricole doit être accompagnée par la FAO. M. Moratinos, qui s’exprimait à l’issue d’un entretien avec le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, en marge de sa visite au SIAM, s’est par ailleurs félicité de l’excellence des relations d’amitié maroco-espagnoles. Le candidat espagnol à la direction de la FAO avait été également reçu par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *