L’Oriental membre du R 20

Le réchauffement climatique est au cœur des préoccupations de la communauté internationale. A Copenhague, les Etats s’engagent, à divers degrés, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à développer des politiques énergétiques plus vertes. «Cependant, nous sommes convaincus que ce sont les régions qui vont jouer un rôle majeur quant à la mise en œuvre des mesures environnementales», selon Ali Belhaj, président du Conseil Régional de l’Oriental. En effet, afin de réduire la vulnérabilité des territoires et d’accroître leur capacité de résistance aux impacts négatifs du changement climatique, les plans d’actions doivent être préparés au niveau des utilisateurs et des consommateurs locaux. C’est ainsi qu’un groupe de cinq régions à savoir la Californie, le Québec, la Région du Delta au Nigeria, l’Ile de France et l’Oriental au Maroc, a décidé d’initier un réseau : le R 20. Ce groupement qui réunira, à terme, vingt régions des cinq continents a été lancé à Copenhague.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *