L’Otan cherche à resserrer ses liens avec son flanc Sud

L’Otan marque les dix ans de son « Dialogue méditerranéen » en accueillant pour la première fois mercredi soir à Bruxelles les chefs de la diplomatie de sept pays d’Afrique et du Proche-Orient. Les ministres des Affaires étrangères de l’Otan recevront leurs homologues d’Israël, d’Egypte, de Jordanie, du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et de Mauritanie lors d’un dîner de travail. Créé il y a dix ans, le Dialogue méditerranéen se voulait un forum de discussion mais il n’avait jamais véritablement décollé, d’où la décision prise fin juin à Istanbul par les dirigeants de l’Otan de le relancer.
Parallèlement, l’Otan développe des canaux de communication avec des pays arabes, en particulier les Etats du Golfe. Après s’être élargie à l’Est, l’Otan lorgne à présent vers son flanc Sud et souhaite développer des liens plus concrets avec les pays du Maghreb et du Proche-Orient en renforçant les échanges et la coopération notamment en matière de lutte contre le terrorisme et attend à présent « leur réponse ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *