L’UJA « inquiète » des pressions subies par les journalistes soudanais

L’Union des journalistes arabes (UJA) a exprimé sa « profonde inquiétude » suite aux pressions et aux mesures sécuritaires « abusives » prises par le gouvernement soudanais à l’encontre de la presse et des journalistes.
Dans un communiqué, publié depuis son siège au Caire, l’Union a « dénoncé » la saisie par les autorités soudanaises de trois journaux (Al-Watan, Al-Hurriya et Assahafa), ainsi que la suspension de leur impression et de leur distribution et l’arrestation du rédacteur en Chef d’Al-Watan Sayed Ahmed Khalifa.
L’Union a appelé le gouvernement soudanais à « libérer immédiatement » le journaliste en détention et à cesser de saisir des journaux par voies administrative et sécuritaire, dans le but de « respecter la liberté de la presse » et de « sauvegarder l’image du Soudan ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *