Lutte contre le commerce anarchique à Tétouan

La ville de Tétouan s’organise. Les marchands ambulants de cette ville du nord du Maroc disposent désormais de 650 emplacements à Sidi Talha et Gharsat Saâdia pour animer leur commerce. Cette décision, visant à mettre fin aux marchés anarchiques, a été prise par les autorités locales en application d’un arrêté municipal relatif au recasement des marchands ambulants qui occupaient de manière souvent anarchique les principales places et artères de la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *