Lutte contre le Sida

80 parlementaires et 40 journalistes bénéficieront de sessions de sensibilisation en matière de lutte contre le Sida dans le cadre de la mise en oeuvre du programme de communication sociale prévu par le plan stratégique national de lutte contre le Sida 2002-2004. Initiées par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ces sessions de sensibilisation, qui représentent l’apport de la société civile dans la mise en oeuvre de ce plan stratégique national, seront exécutées par l’Organisation panafricaine de lutte contre le Sida (Opals) et l’Association marocaine de lutte contre le Sida (Alcs). Après avoir décidé la constitution d’un comité de suivi composé de 10 journalistes et de 10 parlementaires en vue de participer à la conception d’une stratégie de communication adaptée au contexte marocain, les initiateurs de ce projet ont procédé vendredi à Rabat lors d’une réunion au siège du PNUD à la présentation de la situation épidémiologique de l’infection au VIH/Sida. Il en ressort que le rythme de progression annuelle des cas déclarés de Sida accuse une augmentation depuis 1993, laquelle est en grande partie relevée dans les régions du Grand Casablanca, du Sous Massa Drâa et de Marrakech-Tensift-El Haouz. La tranche d’âge la plus touchée est celle des adultes jeunes puisque près de 70% des personnes atteintes du Sida ont entre 20 et 39 ans. La contamination est précoce chez les femmes, âgés de 20 à 29 ans, avec 30 % contre 20 % chez les hommes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *