Lutte contre le sida dans les pays pauvres

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a inclus une dizaine d’antirétroviraux dans la liste des médicaments essentiels. Cette décision est de nature à faciliter l’accès au traitement contre le sida dans les pays en développement.
« L’inclusion des antirétroviraux dans la liste OMS des médicaments essentiels, réclamée depuis longtemps, encouragera les gouvernements des pays lourdement touchés par l’épidémie a accroître la distribution de ces médicaments vitaux ». Environ 40 millions de personnes dans le monde sont infectées par le virus, rappelle l’OMS, et plus de 90 % d’entre elles vivent dans des pays en développement. Selon l’agence onusienne, quelque 6 millions de personnes infectées n’ont pas accès à des soins appropriés. Moins de 5 % des personnes qui ont besoin d’un traitement ont accès aux antirétroviraux dans les pays en développement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *