Majidi est mort seul

Mohamed Majidi, l’ancien Directeur administratif et financier de l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP) est décédé dans la solitude et la seule compassion du premier cercle de sa petite famille. Le décès de Mohamed Majidi, dont presque aucun média n’a fait état, remonte aux derniers jours du mois de ramadan. Il serait dû à une crise cardiaque qui l’a terrassé, à la suite de toutes les épreuves qu’il a endurées depuis au moins deux ans. En effet, il fut tenu responsable pour de nombreuses malversations dans le cadre de ses fonctions à la MAP et était accusé dans le dossier de détournement de près de deux millions de dirhams, d’après ses propres aveux. Il avait même déposé un chèque à la MAP pour dédommager les fonds subtilisés. Mais son dossier finit devant la justice qui avait ordonné son enfermement. En cours d’instruction il avait mis en cause son supérieur direct de l’époque, M. Abdeljalil Fenjiro, qui aurait couvert ses malversations. Mais, celui-ci, actuellement ambassadeur du Maroc au Liban, a tout renié en bloc. Majidi a passé plusieurs mois en prison avant d’être libéré dernièrement. Son décès met-il fin à l’affaire de la MAP qui avait fait couler beaucoup d’encre durant plusieurs mois ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *