Mandela foncièrement pacifiste

Nelson Mandela a dénoncé jeudi l' »arrogance » des Etats-Unis dans la crise irakienne, accusant George W. Bush de manquer de vision à long terme et le soupçonnant implicitement de racisme dans sa volonté d’agir sans les Nations unies. L’ancien président sud-africain a exhorté la population américaine à participer à des manifestations massives de protestation et demandé aux pays, particulièrement ceux qui possèdent un droit de véto au Conseil de sécurité, de s’unir pour s’opposer au président américain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *