Marché des céréales : Détente des prix

Le prix du blé a retrouvé un peu de vigueur mercredi sur un marché européen qui espérait figurer en bonne place dans la liste des fournisseurs du Maroc à la recherche de 500.000 tonnes de blé, ont indiqué les opérateurs.   Le prix du blé a perdu près de 10 euros depuis le début de la semaine sur le marché à terme européen (Euronext) affecté par l’absence d’intérêt acheteur et la concurrence des importations de produits fourragers de substitution (manioc, sorgho, maïs brésilien).  Dans le même temps, le coût du fret maritime a atteint ses plus hauts historiques en raison d’une forte demande chinoise aggravée par la flambée des cours du pétrole. Victime d’une sévère sécheresse, le Maroc est à la recherche de 500.000 tonnes de blé et de 100.000 tonnes d’orge de toutes origines pour refaire ses stocks et assurer ses besoins intérieurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *